Giuseppe Verdi (1813-1901)

portrait d’un compositeur engagé - partie 1

Ière PARTIE : De l’aube d’un belcantiste conquérant à la Trilogie populaire
L’oeuvre de Verdi, à la fois puissante et colorée, forme aujourd’hui le noyau dur de la programmation des théâtres lyriques du monde entier. Suivons le parcours de ce compositeur exceptionnel, qui a marqué la deuxième moitié du XIXème siècle.
Après OBERTO, essai princeps en 1839, Verdi endure des drames familiaux et un cuisant échec artistique. Il surmonte ces épreuves grâce au travail. Fruit de ses efforts, NABUCCO naît ainsi en 1842 à la Scala. C’est un triomphe tout autant artistique que politique. Dès lors, le thème de la patrie opprimée qu’il faut libérer envahit sa création, faisant de lui le maestro emblématique du Risorgimento, mouvement qui conduisit à l’unité italienne. Parallèlement à ces aspects, omniprésents dans I LOMBARDI ou ATTILA, des choix plus subtils pointent dès ERNANI ou I DUE FOSCARI. En 1847, MACBETH constitue le tournant esthétique pour celui qui comprend combien la fusion des cultures européennes est féconde. Tandis que Londres et Paris accueillent I MASNADIERI et JÉRUSALEM, 1848 voit la création de LA BATTAGLIA DI LEGNANO, ultime ouvrage entièrement politique. Puis, LUISA MILLER et STIFFELIO servent de laboratoire à des principes directeurs inédits, consacrés dans la célèbre « Trilogie » : RIGOLETTO, IL TROVATORE, LA TRAVIATA. En pleine maturité, Verdi prend congé de ses «années de galère» et se voit hissé au rang des plus grands créateurs d’art.

Plan

  1. De la naissance à Busseto à la consécration scaligère (1813–1842).
  2. « Guerra all’Austria ! » ou… du Risorgimento en musique (1842–1846).
  3. Le premier choc shakespearien et l’audience européenne (1846–1848).
  4. Des révolutions à Rigoletto ou le tournant décisif (1848–1851).
  5. Il Trovatore ou le crépuscule du Bel Canto Romantique (1851–1852).
  6. La Traviata ou l’avènement de l’opéra réaliste (1852–1853).

À noter : Un voyage culturel d’études sur les pas de Verdi est envisagé pour le printemps 2021 (Parme ; Busseto ; Milan…) sous réserve d’un retour à la normale des conditions sanitaires en Europe. Les informations vous seront communiquées dès que possible.

Enseignant

Patrick FAVRE-TISSOTBONVOISIN, musicologue-conférencier, historien de la Musique

Horaires

Lundi 15h30-17h30
12 octobre
2 et 23 novembre
7 décembre 2020
4 et 25 janvier 2021

Lieu

Campus Carnot - Amphi K001+K002
La salle est susceptible de changer en fonction du nombre d’inscrits

Téléchargements

Contact

UNIVA

0472325029
univa@univ-catholyon.fr

Recevoir le livret de l'UNIVA

Recevoir le livret de l'UNIVA
Avez-vous déjà suivi des cours à l'UNIVA ? *
RGPD *