Giuseppe Verdi (1813-1901)

portrait d’un compositeur engagé - partie 2

2nde PARTIE : Du Maestro vénéré au Sage de l’Europe musicale
Alors qu’en 1855 l’exposition universelle de Paris permet l’avènement de son 2ème opéra français, LES VÊPRES SICILIENNES, en 1859 à Rome UN BALLO IN MASCHERA offre un mélange des genres raffiné, quasi mozartien. Verdi est de nouveau lié à l’Histoire, participant de la marche vers l’unité italienne en rejoignant ses prestigieux acteurs : Victor-Emmanuel II, Napoléon III, Cavour et Garibaldi.
Avec LA FORZA DEL DESTINO en 1862, Verdi triomphe à Saint-Pétersbourg. Tous les théâtres jouent ses oeuvres. Dorénavant, il ne prend la plume que pour les grandes occasions. Tout d’abord, sa 3ème création parisienne : DON CARLOS, le plus ambitieux et le plus ample de ses opéras. Suit l’extraordinaire aventure exotique d’AIDA, puis l’émouvant hommage d’un requiem au défunt poète Manzoni.
Désireux de tester les dons d’Arrigo Boito, Verdi l’associe à la refonte de SIMON BOCCANEGRA, dont la seconde mouture naît en 1881. Essai concluant : Boito concevra les livrets des derniers drames lyriques verdiens, OTELLO en 1887, puis FALSTAFF en 1893.
Retiré du monde artistique qui le sollicite vainement, le compositeur se consacre à des activités de philanthropie. Précédé de trois ans par son épouse Giuseppina, Verdi décède en 1901. Son deuil va être porté par tout un peuple car, avec lui, disparaît une épopée, presque un mythe. Son oeuvre lui survit et continue de transmettre, à travers l’expression des sentiments et passions terrestres, l’idéal d’un artiste génial doublé d’un grand humaniste.

Plan

  1. Affirmation du génie créateur et naissance d’une nation (1853–1860).
  2. Ambassadeur de l’art italien à l’échelle internationale (1861–1867).
  3. De Paris au Caire ou du Grand-Opéra à l’aventure exotique (1867–1871).
  4. Le temps de l’introspection (1871–1887).
  5. Un pied-de-nez pour testament artistique (1887–1893).
  6. La revanche du « Grand Vieillard » et l’accès au Parnasse (1893–1901).

À noter : Un voyage culturel d’études sur les pas de Verdi est envisagé pour le printemps 2021 (Parme ; Busseto ; Milan…) sous réserve d’un retour à la normale des conditions sanitaires en Europe. Les informations vous seront communiquées dès que possible.

Enseignant

Patrick FAVRE-TISSOTBONVOISIN, musicologue-conférencier, historien de la Musique

Horaires

Lundi 15h30-17h30
1er et 22 février
15 et 29 mars
26 avril
10 mai 2021

Lieu

Campus Carnot - Amphi K001+K002
La salle est susceptible de changer en fonction du nombre d’inscrits

Téléchargements

Contact

UNIVA

0472325029
univa@univ-catholyon.fr

Recevoir le livret de l'UNIVA

Recevoir le livret de l'UNIVA
Avez-vous déjà suivi des cours à l'UNIVA ? *
RGPD *