L'homme et la nature

Responsables

Isabelle PRIAULET, Doctorante en philosophie

UEUPs dont fait partie ce cours

Contenu

Entrer en dialogue avec les grandes traditions spirituelles aide à penser les fondements d’une véritable « conversion écologique ». En quoi la culture occidentale colore–t-elle de façon très particulière le rapport de l’homme à la nature et en quoi la connaissance des autres traditions peut-elle nous amener à déplacer notre point de vue ? Ce cours présentera la vision des monothéismes et celle des systèmes de pensée symboliques : animisme et pensée des correspondances taoïste.
 

PLAN


1. Le livre de la Genèse au cœur du malentendu entre christianisme et écologie. La critique de Lynn White et les réponses de la théologie de la création
2. Les apports de l’Encyclique Laudato Si sur l’écologie : évolution ou révolution ? La question de la technique au cœur de la crise écologique. Le paradigme de l’écologie intégrale
3. L’Islam ou le monde comme signe de la présence divine : penser la responsabilité en islam. Les valeurs de l’islam pour un développement durable : le cas de la finance islamique
4. Introduction aux systèmes de pensée mythique avec l’animisme amérindien : repenser les relations entre humains et non-humains
5. Comment la pensée symbolique transforme notre rapport au monde : les frontières entre microcosme et macrocosme en question dans la pensée des correspondances taoïstes
6. Le taoïsme, une philosophie de la nature pour répondre à la complexité du monde d’aujourd’hui : vers une vision écosystémique du vivre-ensemble