Géostratégie des relations internationales

Responsables

Roger Koussetogue KOUDE, Maître de conférences, Titulaire de la Chaire UNESCO « Mémoires, cultures et interculturalité » 

UEUPs dont fait partie ce cours

Contenu

Ce cycle de conférences vise à étudier les enjeux de pouvoir sur des territoires suivant une approche géopolitique et géostratégiques certes, mais sur une base fondamentalement transdisciplinaire. Il s’agira de comprendre la nature même et le fonctionnement des relations entre les acteurs internationaux (principalement les États, mais en lien avec les organisations internationales et les organisations non gouvernementales), tout en analysant les différents facteurs de puissance (Hard power & Soft power). Une telle approche requiert l’intégration des facteurs géographique, économique, politique, socioculturel, voire religieux, et indéniablement le facteur stratégique, c’est-à-dire le positionnement des acteurs internationaux par rapport aux autres. Il importera aussi de situer à sa juste valeur le rôle de plus en plus important et incontournable des acteurs non étatiques dans les affaires internationales aujourd’hui.
Les questions suivantes, qui ont aujourd’hui une certaine importance géopolitique, seront abordées :
 

PLAN


1. La Cour pénale internationale : Un instrument pour « raisonner la raison d’État » ?
2. Les séparatismes et les recompositions des frontières depuis la fin de la Guerre froide : un enjeu de sécurité internationale
3. Le monde face au défi de la diversité culturelle à l’heure de la globalisation
4. La Déclaration universelle des droits de l’homme : 70 ans d’émergence d’un nouvel ordre juridico-éthique mondial
5. Les opérations de maintien de la paix des Nations Unies : 70 ans après, quels enjeux ?
6. La Première Guerre du Golfe et son impact