Mal être : approche psychanalytique

Responsables

Elisabeth BRUYÈRE-CHANTEUR, Psychologue clinicienne, Psychanalyste

UEUPs dont fait partie ce cours

Contenu

Face au mal-être qu’expriment certains jeunes, il nous est souvent possible de repérer quelques points communs avec eux. Ainsi nous sont-ils assez familiers pour qu’un dialogue s’instaure, au-delà des écarts générationnels.

Il n’est cependant pas rare aujourd’hui que des variations sensibles viennent rompre ce sentiment de continuité : la communication intergénérationnelle reste alors en rade, faute de disposer d’un vécu partageable.
Ce que nous avions pu objectiver de l’époque qui fut la nôtre vole en éclats et c’est souvent un sentiment d’étrangeté qui domine le tableau.
Quand la communication s’interrompt, les générations s’isolent et la transmission s’en trouve altérée.

Si, aux sources de l’humanisation, il est question de pouvoir accueillir l’autre dans sa vulnérabilité, encore faut-il, pour cela, se représenter les différents visages de son mal-être.
Considérant que la « souffrance au travail » peut aussi concerner la vie de certains jeunes adultes dans le cadre de leurs études supérieures, nous essaierons d’approcher quelques thèmes récurrents qui se font signe d’une souffrance psychique singulière.
 

PLAN

1. Introduction : quelques repères théoriques
2. Séparations et pertes
3. La précocité
4. Les addictions
5. Le stress
6. Les troubles anxieux, la dépression