Route de la soie : l’axe du monde

Étudier la route de la soie, c’est considérer les liens qui se tissent entre l’économie, la guerre, la politique et les religions.

Il y a deux millénaires, les voies du commerce entre les pays ont permis un formidable développement sur les plans économique et culturel. Pour que cela fût possible, une condition s’est imposée : maintenir la paix et la sécurité le long du parcours. Cette expérience est-elle transposable au XXIème siècle ?

Plan

1. Les empires et les routes. La construction de l’empire des Han et sa relation avec l’empire perse et par-delà, avec l’Europe, a commencé avec l’extension de la route de la soie
2. Les échanges : marchandises et savoirs. La route de la soie a été l’artère de commerce par laquelle idées, sciences, matières précieuses et influences ont circulé
3. Infrastructure et itinéraires. Des milliers de kilomètres et des mois de voyage n’auraient pas été possibles sans l’existence d’une infrastructure régissant le parcours et l’accueil des voyageurs
4. L’Ouzbékistan : au cœur du dispositif. L’histoire de ce pays est intimement liée à la route de la soie : carrefour des caravanes, des empires, des religions et des relations entre nomades et sédentaires
5. Les cités mythiques du parcours. De Xian à Antioche, des dizaines de villes doivent leur prospérité à la route de la soie
6. Les nouvelles routes de la soie. Lancé en 2013 par le président chinois Xi Jinping, le projet prévoit des milliards d’investissement pour des infrastructures routières et portuaires depuis la Chine vers l’Europe et l’Afrique

En partenariat avec l'Université Ouverte, Lyon 1

Enseignant

Walid ABBOUD, Docteur en Sciences- Physique et chimie, Maître de conférences

Horaires / Lieu

Mercredi de 18h à 20h
22 janvier
12 février
18 et 25 mars
8 avril
20 mai 2020

Amphi K001+002
La salle est susceptible de changer en fonction du nombre d’inscrits

Téléchargements

Contact

UNIVA

04 72 32 50 29
univa@univ-catholyon.fr