Balades urbaines avec Brunon Thévenon

Responsables

BRUNO THEVENON - Historien, Journaliste et Documentaliste spécialisé

UEUPs dont fait partie ce cours

Contenu

L’âme d’une ville est toujours faite de ce qu’on est en mesure de ressentir d’elle au présent, mais également de ce qu’on évoque de son passé, de ses traditions, des lieux ou bâtiments disparus. Abordons-la ainsi en balades thématiquement organisées et perçons in situ cette âme constituée de ce que nous connaissons et de ce que nous avons parfois oublié.


1. Vierges et madones du Vieux-Lyon

Vendredi 13 mars de 15h à 17h
Ce parcours permet de partir à la découverte de la quarantaine de statues présentes sur les façades des trois « villages » du Lyon historique que sont Saint-Jean, Saint-Paul et Saint-Georges. L’occasion est aussi offerte de « trabouler ».
  • Point de rencontre et de départ : centre de la place Saint-Jean près de la fontaine du baptême du Christ.

2. Vierges et Madones de la Presqu’île

Vendredi 20 mars de 15h à 17h
À la découverte d’une bonne vingtaine de statues, pour la plupart érigées lors du culte marial de la deuxième moitié du XIXème siècle et du réaménagement architectural de la Presqu’île.
  • Point de rencontre et de départ : devant l’église Saint-Nizier. Lyon 2e

3. Le cimetière de Loyasse

Vendredi 27 mars de 15h à 17h
Souvent qualifié de « Père-Lachaise lyonnais », il est, par la richesse de ses monuments et l’importance des personnalités qui y reposent, la nécropole lyonnaise historique par excellence.
  • Point de rencontre et de départ : entrée principale du cimetière, 43-46 rue du Cardinal Gerlier. Lyon 5e

4. La Grande rue de la Guillotière

Vendredi 3 avril de 15h à 17h
Début de la route du Dauphiné, de la Provence et de l’Italie, importante porte de Lyon à l’Est et au Sud, c’est à partir de cette route que s’est constitué le bourg de la Guillotière qui a été rattaché à la ville en 1852 et a donné son nom au quartier. Longue voie sinueuse essentiellement rebâtie aux XIXème et XXème siècles, elle garde cependant de nombreux témoignages d’un passé antérieur.
  • Point de rencontre et de départ : 4 place Gabriel Péri, dans le petit renfoncement situé à la hauteur du 6, Grande rue de la Guillotière, devant la fresque peinte sur le cinéma. Lyon 7e.

5. Le quartier Célestins, Jacobins, Mercière

Vendredi 15 mai de 15h à 17h
Quartier des anciens couvents, mais aussi de la première préfecture du Rhône, il a subi de très nombreuses transformations urbanistiques jusque dans les années 1980. Que reste-t-il de ce passé épargné des pelleteuses et des opérations immobilières ?
  • Point de rencontre et de départ : place Antonin Gourju, près de la voûte et de la vierge, Lyon 2e

6. L’axe Foch/Saxe

Vendredi 29 mai de 15h à 17h
Cardo de la ville de l’architecte urbaniste Morand, projetée en 1766, dont l’avenue Roosevelt serait le decumanus, cette belle promenade reste avant tout remarquable par les décorations, sculptures, portes, vitraux et éléments architecturaux des immeubles, hôtels particuliers ou garages automobiles des années 1930, églises ou établissements scolaires qui la composent. Voyage à travers le temps, les styles, les époques et l’architecture.
  • Point de rencontre et de départ : angle avenue Maréchal Foch et avenue de Grande-Bretagne, Lyon 6e.